Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité

Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?

Necrologie.ci
En savoir plus
M. Eyadéma GNASSINGBE

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher les avis de décès:

HOMMAGE A
 
M. Eyadéma GNASSINGBE
 
Le Président de la République du Togo


samedi 5 février 2005

 
 

Dinosaure d’une Afrique des dictatures, pour les uns, ou apôtre de paix et de sécurité, pour les autres, tous finissent cependant par reconnaître au défunt chef d’Etat togolais une vie légendaire. Du petit sergent qu’il était dans l’armée française, Gnassingbé Eyadéma a en effet terminé sa vie comme général de l’armée togolaise et président de la République. Un poste qu’il a d’ailleurs occupé pendant près de quatre décennies.



Les générations d’aujourd’hui et de demain retiendront certainement un peu de tout du président Gnassingbé Eyadéma. Homme politique de premier plan, homme d’Etat, ou encore dictateur. Gnassingbé Eyadéma aura en tout cas marqué son pays et l’Afrique dont il est devenu le chef d’Etat africain ayant le plus duré au pouvoir.



C’est en 1967 que le sergent Eyadéma est arrivé à la tête du Togo, à la faveur d’un coup de force militaire. Fondateur du Rassemblement du peuple togolais (Rpt), parti unique du pays pendant longtemps, le président Eyadéma avait semblé devenir plus souple, à partir de 1990. Cela, en s’ouvrant au multipartisme et à une conférence nationale qui lui a même imposé un premier ministre. Mais une fois passé l’orage de la contestation interne et des condamnations internationales, le général Eyadéma a repris la totalité et la réalité du pouvoir d’Etat, en décembre 1991. Sa réélection à la tête du Togo, à la suite d’une ultime modification de la Constitution reflète le caractère inamovible que le général voulait donner à son régime. Lui qui désirais un « multipartisme discipliné et contrôlé ».



On dit d’Eyadéma qu’il faisait peur à ses ministres qui lui vouaient plus que le respect dû à un chef. Il lui arrivait même de faire paniquer des personnalités étrangères. Un site gouvernemental togolais raconte d’ailleurs à ce sujet qu’une personnalité française a pu le vérifier par elle-même. Le président devait la recevoir un jour à « 4h » et la personnalité a plutôt pensé à 16h (4h de l’après-midi). Et comme il ne se présentait pas à l’heure indiquée par le chef de l’Etat, celui-ci l’a fait réveiller. Finalement l’émissaire français est arrivé à l’audience « confus, non rasé et les yeux rouges de sommeil ».


La crainte que bon nombre de personnes qui l’ont côtoyé lui vouaient, Eyadéma la doit certainement à des aventures qualifiées de miraculeuses. Patron d’une patrouille de l’armée française en Algérie en 1958, le sergent-chef Eyadéma aurait essuyé des tirs à la mitraillette des nationalistes du Front national de libération (Fln) sans être atteint. Un autre « miracle », en 1974. L’avion du président s’écrase, avec à son bord une bombe, raconte-on. Mais le président sort presque indemne de l’épreuve seulement qu’avec des égratignures. Avant 1974, en 1967, un soldat aurait tiré sur lui « à bout portant ». Sans effet, là aussi.



Le président Gnassingbé Eyadéma aurait également vécu dans une « petite maison » de type colonial à l’intérieur d’un camp militaire en plein Lomé. Il dormait très peu. Pas plus de quatre heures de temps, témoigne-t-on.



Il n’est pas faux de dire que l’ex-chef d’Etat est mort alors qu’il inspirait la paix et la sécurité dans bien de pays africains et même occidentaux. Ces derniers avaient commencé à faire sauter les verrous de la punition instaurée pour obtenir un Etat démocratique et un Etat de droit au Togo. En Afrique, Eyadéma était devenu incontournable dans la gestion des crises. La Côte d’Ivoire, la Centrafrique et bien d’autres pays ont sollicité et obtenu ses services. Pour tous ces pays en crise, la « fermeté » avec laquelle le général Eyadéma a dirigé le pays est source de fascination et inspire confiance.

Abidjan.net Nécrologie

 

Avis de décès N˚ 112 





A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z